Aufrufe
vor 1 Jahr

ONELIFE #38 – French

  • Text
  • Rover
  • Monde
  • Shenzhen
  • Nouveau
  • Vers
  • Evoque
  • Faire
  • Cours
  • Propre
  • Particulier
Land Rover’s Onelife magazine showcases stories from around the world that celebrate inner strength and the drive to go Above and Beyond. New perspectives meet old traditions - these contrasts unite in the latest issue of ONELIFE. Together with Landrover we travelled around the globe. From the high-tech city of Shenzhen in China to the carnival subculture in Brazil to Wuppertal. We got to know one of the oldest space travelers, technology visionaries and watch lovers, just as the new Range Rover Evoque. An exciting journey through the world of yesterday, today and tomorrow.

LE DESIGN « LA

LE DESIGN « LA PHILOSOPHIE DE NEUTRA, C’EST UNE ARCHITECTURE QUI RELIE L’INTÉRIEUR À L’EXTÉRIEUR ». Les deux tiers de Wuppertal, en Rhénanie-du-Nord- Westphalie, sont boisés ; cette ville de l’Allemagne occidentale est la plus verte du pays. C’est un endroit agréable, sans plus. Ce n’est certainement pas ici que l’on s’attend à trouver une architecture des années 50, avec un édifice étincelant de verre et d’acier, similaire à ceux perchés au sommet d’un canyon de Los Angeles ou nichés entre des rocs et des cactus d’un désert californien. Mais à quelques encablures du centre-ville (en résistant à la tentation de faire un détour au volant de notre luxueux Range Rover Velar), au bout d’une piste forestière tortueuse, ce coin improbable du pays offre une vraie surprise. Cachée par d’épaisses haies véritables palissades se dresse l’une des huit villas résidentielles construites en Europe par le célèbre architecte moderniste Richard Neutra. Figure majeure de l’architecture moderne, cet Autrichien de naissance s’est établi à Los Angeles au début des années 20, dont les vastes espaces, le climat et la liberté de création le fascinaient. Il se mit tout d’abord au service de Frank Lloyd Wright, l’architecte visionnaire, puis créa son propre cabinet en 1929. C’est au cours de cette période que Richard Neutra a conçu la Lovell Health House, qui reste à Los Angeles une pierre blanche en matière d’architecture moderne. Il s’était inspiré de la technologie naissante des gratte-ciel et avait, pour la première fois, eu recours à une construction en acier. La Lovell House créa une véritable sensation et lança la carrière mondiale de Richard Neutra. Au cours de quatre décennies, il a conçu et construit plus de 300 maisons et immeubles, souvent aidé par son fils Dion, essentiellement sur la côte ouest. Avec une attention particulière sur l’ensoleillement et sur la vue, Richard Neutra se concentrait sur les besoins spécifiques de ses clients. Quelle était leur profession ? Quelles étaient leurs fréquentations ? Que voulaient-ils voir et entendre ? L’un des fondements de sa philosophie était la mise en relation de l’intérieur et de l’extérieur une terrasse délimitée par une paroi transparente coulissante, dans le but d’attirer la lumière extérieure et de projeter l’intérieur vers la nature. « Pour moi, tout reposait sur le contact avec la nature », sourit Dion Neutra qui, à 92 ans, dirige encore la firme familiale à Los Angeles. « Dans nos créations, nous avons toujours ce principe à l’esprit ». Établir le contact avec la nature est un peu plus délicat en Europe, dont le climat est évidemment plus rigoureux qu’en Californie. Cela n’a pas empêché le père et le fils de créer quatre villas en Suisse, trois en Allemagne et une en France, et ce, jusqu’à la disparition du père dans les années 70. « Pour une raison quelconque, nous avons reçu des commandes en Europe », se souvient Dion. « Ces créations sont le fruit d’initiatives de propriétaires qui avaient entendu parler de nous, et qui aimaient ce que nous faisions ». Le couple Kemper en faisait partie. Ils possédaient une belle entreprise de confection à Wuppertal, et ils s’étaient entichés du nouveau californian way of life. En 1963, ils ont contacté le cabinet, qui s’est mis en chasse d’un environnement idoine dans leur région. Une fois le site trouvé (plus de quatre hectares), la construction a débuté en 1965 et s’est prolongée jusqu’août 1968. La villa de 380 m 2 comportait six chambres, des À droite, Manfred et Sarah Hering ont meublé la Kemper House selon leurs goûts quelque peu originaux. 36

ARCTIC ADVENTURE 37