Aufrufe
vor 1 Jahr

ONELIFE #38 – French

  • Text
  • Rover
  • Monde
  • Shenzhen
  • Nouveau
  • Vers
  • Evoque
  • Faire
  • Cours
  • Propre
  • Particulier
Land Rover’s Onelife magazine showcases stories from around the world that celebrate inner strength and the drive to go Above and Beyond. New perspectives meet old traditions - these contrasts unite in the latest issue of ONELIFE. Together with Landrover we travelled around the globe. From the high-tech city of Shenzhen in China to the carnival subculture in Brazil to Wuppertal. We got to know one of the oldest space travelers, technology visionaries and watch lovers, just as the new Range Rover Evoque. An exciting journey through the world of yesterday, today and tomorrow.

30

† Avec une caméra 360 Surround . * En option. L’espace accru pour les passagers arrière est très appréciable, et le coffre offre un volume de 591 litres, ce qui suffit pour deux grandes valises. Ce qui n’empêche pas le nouvel Evoque d’être aussi compact que son prédécesseur. C’est son empattement légèrement supérieur qui permet ce volume supplémentaire. Ce qui revient à dire que l’on peut tout aussi bien affronter la circulation pendant les heures de pointe, et qu’il est aussi facile de se garer. Appréciable dans toutes les villes, mais en particulier à Athènes où l’on a intérêt à savoir manœuvrer pour survivre. Par chance, les embouteillages nous permettent de mieux admirer la ville et ses attraits. J’ai eu recours au nouveau système Navigation Pro * , plus convivial, qui m’a guidé jusqu’aux incontournables, et qui m’a amené directement au parking situé à l’ombre de l’Acropole et du Parthénon. Malgré les hordes de bus et de touristes, l’Acropole reste un spectacle époustouflant. Après avoir dégusté ce spectacle, ce fut l’heure de savourer une bonne moussaka dans un restaurant traditionnel, rempli de touristes et d’Athéniens pure souche, plongés dans de bruyantes discussions. De retour sur la route, je me suis faufilé dans les encombrements, particulièrement chaotiques des ruelles d’Athènes. Clairement, Land Rover a amélioré la maniabilité et le confort de l’Evoque. La conduite est aisée et relaxante. Je me suis dirigé vers l’avenue Syngrou fourmillant de monde, puis j’ai traversé le quartier prospère de Metaxourgio, avec ses boutiques de mode et ses bons restaurants, mais aussi son street art dominé par Sonke, le célèbre artiste local. J’ai réussi à m’extraire des monstrueux embouteillages pour rejoindre la voie rapide. Là encore, j’ai apprécié les améliorations apportées au nouvel Evoque, en particulier au niveau du moteur « SUR LES VOIES RAPIDES, J’AI VRAIMENT APPRÉCIÉ LA PORTÉE DES AMÉLIORATIONS DONT BÉNÉFICIE LE NOUVEL EVOQUE, EN PARTICULIER AU NIVEAU DU SILENCE DU MOTEUR DIESEL » diesel, particulièrement silencieux. Certes, l’Evoque circule la plupart du temps dans la jungle urbaine, mais on y est aussi à l’aise à la campagne. Quant à ceux qui sont à la recherche de parcours aventureux, qu’ils soient rassurés : il s’agit bel et bien d’un Land Rover authentique, avec ses capacités tout-terrain inégalables. J’ai attaqué la route rocailleuse qui parcourt les spectaculaires montagnes Katafygio. Une occasion de profiter du système Terrain Response 2 * de l’Evoque, qui permet d’affronter toutes les situations. La technologie ClearSight Ground View * † est particulièrement utile : grâce à des caméras, on découvre le sol à l’avant de la voiture sur 180°. C’est comme si le capot était transparent, une aide précieuse dans le hors-piste ou pour repérer les hauts trottoirs. Par ailleurs, le rétroviseur intérieur ClearSight * est véritablement génial. Auparavant, l’Evoque avait une vitre arrière réduite, et il suffisait de quelques bagages pour boucher la vue arrière, alors que maintenant, le rétroviseur est un écran vidéo haute définition qui, grâce à une caméra, offre une vue complète de l’arrière. Après avoir eu ma part de plaisir derrière le volant, il fallait maintenant me laisser conduire sur l’autoroute Marco Polo, pour expérimenter le confort arrière. Résultat : on s’y sent très bien, il y a davantage de place pour les genoux et un meilleur dégagement de la tête. Je crois que Marco Polo se serait senti ici dans un cocon de soie. Après deux journées au volant, aucun doute que, même si l’Evoque original avait franchi un énorme pas, la nouvelle version va encore plus loin. Il est plus luxueux, plus raffiné, plus avancé technologiquement, il est plus maniable et sa ligne est encore plus sexy. Ce bébé de Land Rover a superbement évolué, et, j’en mettrais ma main au feu, il va rejoindre le panthéon des vainqueurs. 31