Aufrufe
vor 4 Jahren

ONELIFE #33 – French

  • Text
  • Discovery
  • Jaguar
  • Rover
  • Rover
  • Nouveau
  • Coupe
  • Copenhague
  • Nouvelle
  • Monde
  • Vers
  • Ainslie
  • Voiture
  • Toujours
Land Rover steht für höchste Allradkompetenz, umfassenden Komfort und anspruchsvolle Technik. Diesem Geländewagen ist kein Weg zu weit und keine Aufgabe zu schwer – getreu dem Slogan „Above and Beyond“. ONELIFE vermittelt Land Rover-Kunden genau dieses Gefühl von Abenteuer und Freiheit.

N A V I G A T E U R 05

N A V I G A T E U R 05 L’AVENTURE L E S H A R D I S PAGAYEURS Une histoire qui parle d’endurance, de conditions extrêmes et de kayakistes un peu mystiques, par l’explorateur Olly Hicks. La première fois qui j’ai entendu parler du mystère des Finnois, c’est quand mon compagnon d’aventures Patrick Winterton m‘a recommandé un livre qu’il venait de lire, « À la recherche des Finnois », par Normal Rogers. L’auteur y explique l’incroyable histoire des kayakistes inuits, ou finnois, qui avaient, au début du XVIIIe siècle, atteint les îles écossaises dans leurs frêles esquifs. À ce jour, on ne s’explique pas d’où provenaient ces étranges pagayeurs, mais les objets exposés dans les musées écossais y compris un attirail de chasse et la carcasse d’un kayak recouvert de peau laissent imaginer que les pagayeurs inuits ont pu venir du Groenland, à 1600 km au nord-est. J’ai décidé de vérifier si cet incroyable périple était possible. Pour reconstituer le parcours à partir de l’est du Groenland jusqu’au nord de l’Écosse, il fallait me remettre dans les mêmes conditions, avec comme seul compagnon George Bullard, tous deux embarquant sur un kayak de mer Inuk Duo de 6,8 mètres. Le voyage qui s’annonçait n’avait jamais été tenté dans les temps modernes, mais je voulais faire de la lumière sur ce mystère peu connu, et ainsi prouver au monde et à moi-même que le périple était possible. En planifiant cette aventure, il était clair que nous nous engagions dans un défi épique. Les eaux de l’Arctique sont notoirement piégeuses, et nous parlions d’un parcours de 2000 km, quelquefois en mer ouverte, sans communications possibles, et avec des réserves très réduites. Il nous faudrait pagayer sans cesse, avec 5 minutes de repos par heure. Ce kayak deviendrait notre maison. Et il faudrait affronter la « Piste du Diable », un passage redoutable de 500 km situé entre l’Islande et les Îles Féroé, totalement imprévisible et Ci-dessus et à droite : George Bullard et Olly Hicks. Il faut une sacrée dose de courage pour devenir un Finnois moderne. PHOTOGRAPHIE: EMMA HALL 16

17