Aufrufe
vor 4 Jahren

Jaguar Magazine DYNAMIC – Belgian French

  • Text
  • Cumberbatch
  • Jaguar
  • Nouvelle
  • Technologie
  • Elba
In der Jaguar Magazine Ausgabe 02-2015 stellen wir nicht nur den neuen Jaguar XF vor, sondern auch die verantwortlichen Technik-Experten dahinter. Außerdem ist es uns gelungen, ein Treffen mit zwei der gefragtesten britischen Schauspieler zu organisieren: Idris Elba begleiteten wir auf seiner Spritztour nach Berlin im neuen XE und Benedict Cumberbatch interviewten wir über den Dächern Londons ...

LES GENS ORLA MURPHY, 25

LES GENS ORLA MURPHY, 25 ans Mission : ingénieur en calibrage audio Formation : diplôme d’ingénierie en électronique Loisirs : jouer de la viole au Birmingham Philharmonic Orchestra et la camogie à quinze (en quelque sorte la version irlandaise du hurling) Mon travail consiste à étudier la perception des sons dans la voiture. Dans un orchestre, vous écoutez tous les genres de sons, des fréquences réellement basses d’un tuba aux fréquences réellement hautes d’un piccolo; et mon ouïe s’est donc bien exercée à reconnaître ce que j’écoute. J’ai récemment écrit un mémoire de recherche sur le son surround en 3D et travailler là-dessus est réellement excitant, mais l’audio zonal technique de suppression spécifique de bruits qui permet de créer différentes zones d’écoute , c’est le Saint-Graal. Nous pouvons maintenant équilibrer et atténuer les sons dans certaines zones de la voiture, mais, pour l’avenir, nous travaillons sur un scénario permettant à un occupant de la voiture assis à l’arrière de passer une communication téléphonique privée sans être gêné par la musique qu’écoute le conducteur, mais aussi aux passagers des sièges avant d’écouter de la musique rock pendant que leurs homologues à l’arrière savourent de la musique classique sans aucune interférence. Ce n’est pas qu’une question de musique d’ailleurs. Nous devons composer avec la reconnaissance vocale, les capteurs de stationnement et tout autre son perçu à l’intérieur d’une voiture. 30 j NUMÉRO SPÉCIAL DYNAMISME

BRIAN WATERFIELD, 49 ans Mission : directeur technique en réalité virtuelle Formation : master en technologie de jeux-vidéos Loisirs : « J’ai cessé de jouer au rugby quand j’ai compris qu’il n’était pas de bon ton de venir au bureau avec des yeux au beurre noir. Maintenant, je me consacre à la gymnastique et aux TED Talks. » Notre « cave » (Computer Assisted Virtual Environment ou salle immersive de simulation par réalité virtuelle) était la plus grande au monde lors de sa mise en service. Elle comporte trois murs et un plafond et est dotée de rétroprojecteurs dont la résolution est quatre fois supérieure à celle de la HD. Normalement, nous pouvons y placer un modèle d’habitacle et visualiser le reste tout autour. Il vous suffit de chausser ces lunettes pour vous retrouver dans un environnement grandeur nature. A l’origine, elle était dédiée essentiellement à la conception de l’habitacle et à la gestion de l’espace. Mais il s’est avéré que de plus en plus de départements de JLR désiraient l’utiliser eux aussi ; nous avons donc édifié un mur d’écrans 2D et 3D qui interagit avec la salle immersive. Celle-ci ne pourrait normalement accueillir qu’un nombre limité de personnes, mais le mur d’écrans fait face à un amphithéâtre de 52 places où les gens peuvent physiquement ressentir exactement ce qu’il se passe dans la salle. Les tests physiques de voiture dépendent de nombreux facteurs lors d’essais sur la glace ou en tout terrain, vous êtes dépendants des conditions météorologiques mais, dans le monde virtuel, vous n’êtes dépendants de rien du tout. Avec la multiplication des méthodes de simulation, nous serons en mesure de maîtriser le temps et l’espace sans aucune contrainte météorologique.