Aufrufe
vor 4 Jahren

Jaguar Magazine DYNAMIC – Belgian French

  • Text
  • Cumberbatch
  • Jaguar
  • Nouvelle
  • Technologie
  • Elba
In der Jaguar Magazine Ausgabe 02-2015 stellen wir nicht nur den neuen Jaguar XF vor, sondern auch die verantwortlichen Technik-Experten dahinter. Außerdem ist es uns gelungen, ein Treffen mit zwei der gefragtesten britischen Schauspieler zu organisieren: Idris Elba begleiteten wir auf seiner Spritztour nach Berlin im neuen XE und Benedict Cumberbatch interviewten wir über den Dächern Londons ...

UN ÉCRAN TYPE

UN ÉCRAN TYPE SMARTPHONE Pour le système utlramoderne d’infodivertissement de la nouvelle XF, il a fallu décaler vers le haut les louves des aérateurs afin de ménager de la place pour le grand écran tactile capacitif de 8 pouces (il existe aussi, en option, un écran tactile de 10 pouces) que l’on utilise, à l’instar d’un smartphone, avec des gestes comme « essuyer » ou « tirer ». Il est possible d’afficher l’instrumentation principale selon quatre configurations différentes sur l’écran TFT de 12 pouces. Accessoirement, les informations importantes sont projetées sur le pare-brise grâce au head-up-display à pilotage par laser. PLUS DE GARDE AU TOIT Malgré la ligne de toit abaissée, la nouvelle XF offre 24 mm d’espace supplémentaire à hauteur de la tête par rapport à sa devancière. De plus, Jaguar a jugé important d’offrir le même traitement aux passagers des sièges avant et des sièges arrière, à tel point que la banquette arrière offre la plus grande liberté de mouvement aux jambes dans cette catégorie. L’avant de l’habitacle se distingue par le bandeau de bois « Riva » déjà vu sur sa grande sœur la XJ, qui rappelle le cockpit du mythique canot à moteur italien éponyme et qui, depuis les portières, s’étend sur la totalité du tableau de bord. Les choix sont variés pour les capitonnages des portières, le riche portefeuille allant du traditionnel au moderne, à chaque fois avec dix nuances différentes qui sont idéalement mises en scène par l’éclairage d’ambiance à LED. 22 j NUMÉRO SPÉCIAL DYNAMISME

LA NOUVELLE XF LE NOUVEL HABITACLE REGORGE DE MATERIAUX COSSUS ET INTÈGRE DES ÉCRANS TACTILES CAPACITIFS TOUT COMME AVEC UN SMARTPHONE et à roues arrière motrices. « Nous pouvons dorénavant positionner la XF de façon légèrement différente sur le marché depuis que nous avons la XE dans notre portefeuille », déclare A. Hatton. « La vieille XF devait être des tas de choses à la fois: voiture d’accès à la marque, voiture de fonction, coupé à quatre portes. Grâce à la nouvelle XE, la XF peut, désormais, enfin s’épanouir intégralement et sans entraves. » Naturellement, l’allongement de l’empattement induit un espace plus généreux dans l’habitacle. La nouvelle XF offre la plus grande liberté de mouvement aux jambes à l’arrière dans cette catégorie, ce que l’équipe de designers a symbolisé par une « sixième lumière » : une vitre supplémentaire intégrée à la custode dans le prolongement des portes arrière avec le couvercle du coffre plus sévère et expressif, assurément la nouveauté la plus flagrante par rapport à la première version. En fait, ce n’est probablement qu’au cours de l’entretien avec les designers eux-mêmes que l’on discernera de nombreux détails du travail filigrane effectué sur la nouvelle XF : par exemple la façon de capter et de répartir la lumière pour modeler une forme vivante dont l’on tombe instantanément amoureux sans exactement savoir pourquoi. Citons seulement, à titre d’exemple, la fine nervure de la nouvelle XF qui s’étire depuis les phares sur toute la longueur du capot moteur une marque de fabrique des berlines Jaguar old school et qui lance simultanément des flèches de lumière. Une accroche incomparable. L’élément peut-être le plus raffiné de la nouvelle XF est la fameuse « lance de lumière » : une ligne claire et arachnéenne qui s’effiloche, depuis l’arche de roue avant, tout le long de la carrosserie et symbolise en elle-même toute la sévérité des formes et la race de ses lignes. « La Mark II possédait cette ligne merveilleuse qui prenait son élan au-dessus de la roue avant pour aller mourir tout à