Aufrufe
vor 6 Jahren

Jaguar Magazine DEISGN – French

  • Text
  • Jaguar
  • Voiture
  • Monde
  • Voitures
  • Faire
  • Directeur
  • Marque
  • Conduite
  • Formule
  • Toute
Im Mittelpunkt der Jaguar Magazine Ausgabe 01-2016 steht DESIGN: Das Themenspektrum reicht von einem formvollendeten Jaguar über innovative Architektur bis hin zu kunstvollen Produkten, die von der Natur inspiriert wurden.

SPORT AUTO M O B ILE

SPORT AUTO M O B ILE QUATRE FAITS SUR LA FORMULE E... La Formule E permet de ramener le monde de la course automobile dans quelques-unes des plus belles villes du monde. Pékin, Mexico, Londres, Paris et Moscou sont autant de villes ayant servi de décors iconiques pour cet événement sportif au cours des deux dernières saisons. DEUX VOITURES PAR COURSE Comme dans la Formule 1, les voitures de course ne peuvent pas embarquer suffisamment de carburant ou, dans le cas de la Formule E d’énergie électrique, pour tenir toute la course. À l’heure actuelle dans la Formule E, les équipes échangent les monoplaces au milieu de la course mais... AMÉLIORATION DES BATTERIES ... les nouvelles batteries, qui tiendront plus longtemps, devraient permettre aux pilotes de Formule E de n’utiliser plus qu’une seule monoplace par course à partir de 2018. Ce qui laisse présager un avenir prometteur pour la production de voitures électriques. COUP DE POUCE DES FANS Une caractéristique assez inhabituelle de la Formule E donne la possibilité aux fans de permettre à leur pilote préféré d’aller plus vite. Avant chaque événement, les fans peuvent voter via les réseaux sociaux. Les trois pilotes ayant récolté le plus de votes reçoivent alors de l’énergie électrique en plus, une sorte de joker, qu’ils peuvent utiliser pendant la course. N’oubliez pas de voter pour Jaguar ! Voir fiaformulae.com FER DE LANCE DE L’ÉLECTRIQUE JAGUAR FAIT SON RETOUR EN FORMULE E ET À L‘ÉLECTRIQUE. ENTRETIEN AVEC JAMES BARCLAY, DIRECTEUR DE L‘ÉCURIE JAGUAR, QUI NOUS EN DIT PLUS... TEXT: Guy Bird 16 j NUMÉRO SPÉCIAL DESIGN

Le futur de Jaguar est excitant et la transition vers l’électrique fait partie de notre stratégie. Ainsi, en entrant dans la Formule E, nous confirmons cette volonté, » s’enthousiasme James Barclay, Directeur de l’écurie Jaguar. « Le savoir et l’expertise de notre équipe de Recherche & Développement seront essentiels pour que notre programme soit couronné de succès. En outre, l’écurie légendaire des sports automobiles qu’est Williams nous aide en tant que partenaire technique de soutien. Nous avons déjà collaboré avec eux sur le concept de la C-X75 2010, ils fournissent les batteries pour toutes les voitures de la Formule E et ils sont à la pointe de la technologie électrique. Toutefois, il est essentiel que cela reste le programme de course automobile de Jaguar; nous sommes les propres maîtres de notre destin. » James Barclay parle du retour imminent de Jaguar dans le monde de la course automobile via le Championnat du Monde de Formule E, compétition qui est sur le point de débuter sa troisième saison, et soutenue par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), le même organe de direction du sport automobile qui gouverne la Formule 1. Mais pourquoi cet engagement de Jaguar et, surtout, pourquoi maintenant? James Barclay poursuit : « Le but est de sensibiliser le pulic aux véhicules électriques (VE) et leurs performances et d’avoir une plateforme pour développer les nouvelles technologies électriques. La prochaine génération de VE sera en mesure de répondre aux demandes du grand public et pourra atteindre les exigences en matière de distance couverte au niveau énergétique. Psychologiquement, un changement progressif s’opère. De nombreux pays de l’UE (y compris le Royaume-Uni) et d’états américains se sont mis d’accord pour cesser la production de moteurs à combustion interne d’ici à 2050. Nous devons donc penser à l’avenir. Les ingénieurs spécialisés dans le domaine sont terriblement emballés par le potentiel énorme des moteurs électriques en termes de performance et de stratégie. Ces voitures deviendront très rapides. L’avantage avec ce championnat est qu’il permet de remettre la course automobile au cœur des villes les plus importantes du monde et de toucher des publics qui ne seraient normalement pas en contact avec le sport automobile. Nous pensons que cela n’attirera pas simplement les amateurs traditionnels de sport automobile pour la course mais également un nouveau public de passionnés de technologie et de durabilité. « Ce qui est énorme c’est que le sport en lui-même ne pourra que s’améliorer. Des différences de stratégies relatives aux moteurs électriques et aux boîtes de vitesses impliquent que les monoplaces auront des niveaux de performance et des points faibles différents. La course et les dépassements n’en seront que plus intéressants. L’accélération linéaire des véhicules électriques est d’ores et déjà rapide et au fur et à mesure que la technologie progresse, ces voitures vont fortement améliorer leurs performances. « D’un point de vue historique, Jaguar a toujours participé aux courses dans le but d’améliorer sa marque. La TYPE-C fut la première à utiliser des freins à disque et des structures en aluminium. L’aérodynamisme de la TYPE-D de course a aussi été utilisé pour les voitures plus conventionnelles. » NUMÉRO SPÉCIAL DESIGN j 17