Aufrufe
vor 2 Jahren

Jaguar Magazine 02/2018 – French

  • Text
  • Jaguar
  • Voiture
  • Monde
  • Voitures
  • Faire
  • Volant
  • Vitesse
  • Moteur
  • Ainsi
  • Toutes

LE DERNIER MOT UNE ODE

LE DERNIER MOT UNE ODE À L’ANTI- CONFORMISME EST-IL VALORISANT D’ALLER A CONTRE- COURANT ? SORTIR DES CLOUS PEUT TRÈS BIEN NOUS RÉVÉLER À NOUS- MÊMES, AFFIRME DALLAS CAMPBELL. C’est à l’âge de quinze ans que, pour le concours du conservatoire, j’ai présenté une œuvre du compositeur d’avant-garde américain John Cage, œuvre intitulée 4’33’’. Tout en ouvrant la partition, je savais que le moment qui allait suivre serait redoutable : il s’agissait de quatre minutes et trente-trois secondes de silence intégral… Certes, aucun problème technique n’était à redouter pour ce morceau, mais comment le faire avaler au public ? Il fallut une seule minute pour me faire exclure par mon professeur, devant un parterre hilare. C’était évidemment prévisible. Mais j’avais délibérément pris ce risque pour asseoir ma réputation de rebelle et de clown. Et je ne le regrette pas car si mon professeur m’avait laissé terminer, la situation aurait été grotesque. Tout comme vous, mon parcours a toujours été tiraillé entre la sécurité de la conformité et la tentation de me démarquer du statu quo. Même lorsque nous nous qualifions de libres-penseurs, la réalité est tout autre. Comme pour le comportement animal, celui de l’homme est la résultante de millions d’années d’évolution. Nous sommes des bêtes de somme. La conformité n’est pas un choix, c’est notre mécanisme par défaut. Les avantages de la concertation, de l’altruisme, du respect des anciens, tout cela a contribué au succès extraordinaire de notre espèce. Par exemple, dès qu’il s’agit de prendre des décisions importantes, la sagesse provient du groupe plutôt que de l’individu. Ce mécanisme a été largement déchiffré au cours de décennies de recherche par des psychologues et des chercheurs en neurosciences qui ont observé les réactions du cerveau en fonction des situations sociales : lorsque votre action ou votre opinion s’éloigne de la bien-pensance, votre cortex préfrontal médian vous dira que quelque chose ne va pas et va bien vite vous remettre dans le droit chemin. Nous sommes toujours tiraillés entre conformité et non-conformité, dans un environnement culturel en constante évolution. Mais imaginons un monde où chacun resterait sagement à sa place ? Si la conformité est le tissu qui relie nos institutions, la non-conformité en est la couleur et la texture. Où en serait notre espèce sans ces grandes avancées dues à l’imagination, celles qui nous permettent de mieux comprendre la nature ? Les progrès de la science passent par la capacité d’imaginer quelque chose de différent. Copernic, Galilée et Darwin, malgré les stricts carcans sociaux et religieux qui les bridaient, ont réussi à faire sauter les verrous intellectuels, nous permettant de voir la nature telle qu’elle est, et pas telle que nous voulions qu’elle soit. La rébellion a toujours été la première étincelle de la culture humaine ; peut-on imaginer que le public ait été impassible à la première du Sacre du Printemps, ou qu’une quelconque censure eût interdit aux Sex Pistols (ci-dessus) d’effectuer leur croisière maudite sur la Tamise ? Ou le célèbre film Breakfast Club sans Ally Sheedy secouant sa tignasse ? Ou John Kennedy sans son projet fou d’envoyer un homme sur la lune ? Ou si la suffragette Millicent Fawcett n’avait pas eu le culot de clamer « Courage calls to courage everywhere » (« le courage appelle le courage »). Or, il en faut, du courage, pour penser et agir en dehors des clous. La peur du ridicule, la crainte de l’autorité, et surtout l’appréhension de l’échec sont de terribles forces qui nous empêchent de sortir du rang. Dans notre monde de plus en plus frileux, obsédé par le qu’en-dira-t-on et hyper connecté, il semble plus prudent de suivre le troupeau. Mais, comme l’a si bien dit l’écrivain J.K. Rowling à un auditoire de l’université de Harvard : « On ne peut vivre sans subir un échec, à moins d’être si prudent que mieux vaut ne pas vivre. Vous êtes alors né dans un mode sans échec ». Quelquefois, mieux vaut lâcher la bride, pour notre bénéfice à tous. Dallas Campbell présente d’ambitieux documentaires télévisés, tels Supersized Earth, City in the Sky, Bang Goes the Theory, ou Egypt’s Lost Cities pour la BBC, et Science of Stupid pour National Geographic. Son livre « Ad Astra : un Guide Illustré pour Quitter la Planète » est maintenant disponible. PHOTOGRAPHIE : PICTURE PRESS/CAMERA PRESS/DENNIS MORRIS 78 THE JAGUAR

CASTROL EDGE PROFESSIONAL UNE RÉUSSITE COMMUNE CO-ELABOREE AVEC JAGUAR Depuis de nombreuses années, l’étroite collaboration Jaguar Castrol nous ont permis de mettre au point des huiles moteur en parfaite adéquation avec les besoins de votre Jaguar. Castrol EDGE Professionnal est le résultat de ce partenariat. Ce lubrifiant irréprochable est spécialement étudié par les technologues de Castrol et les ingénieurs de Jaguar pour réduire à la fois la consommation d’essence et les émissions de CO 2, tout en obtenant les meilleures performances du moteur de votre Jaguar, et en en prolongeant la vie. Castrol EDGE Professionnal est disponible chez votre concessionnaire/réparateur agréé Jaguar. IMPÉRATIVEMENT RECOMMANDÉ PAR JAGUAR