Aufrufe
vor 2 Jahren

Jaguar Magazine 02/2018 – French

  • Text
  • Jaguar
  • Voiture
  • Monde
  • Voitures
  • Faire
  • Volant
  • Vitesse
  • Moteur
  • Ainsi
  • Toutes

LEFT XXXXX « LE SON DE

LEFT XXXXX « LE SON DE CE MONSTRUEUX V8 SURALIMENTÉ SE RÉVERBÈRE 28 THE JAGUAR

ESSAI ROUTIER SUR LA ROCHE ». La JAGUAR XE SV PROJECT 8 Pour gravir l’Etna, Henry a choisi la puissante Project 8 une version extrême de 600 ch de la XE, développée par le département Special Vehicle Operations de Jaguar. étrangement à la XE, mais beaucoup moins luisante, est garée sur le bas-côté. J’ai l’impression de retrouver un vieil ami qui aurait fréquenté des salles de gym pendant tout ce temps et que j’aurais du mal à reconnaître. La XE SV Project 8, concoctée par le département Jaguar Special Vehicle Operations, est la cousine qui m’attend pour cette dernière étape de mon excursion. Seuls le toit et les portières avant sont les mêmes que ceux de la XE 300 SPORT : tous les autres éléments de la carrosserie ont été reprofilés, avec, comme résultat, une allure incroyablement agressive. Alors que la 300 SPORT donne une discrète sensation de puissance avec sa calandre Dark Satin Grey et son spoiler, la Project 8 plastronne et inquiète. Même sans son grand répartiteur saillant à l’avant et son aileron arrière en fibre de carbone monté sur le couvercle de coffre, le monstre resterait impressionnant. Ce qui me frappe le plus, ce sont les ailes boursouflées qui dépassent de l’arrière pour limiter la pression de l’air. Elles soulignent magnifiquement la bande de roulement des deux pneus Michelin Pilot Sport Cup la première fois qu’une Jaguar de série est équipée de tels pneumatiques. En ouvrant la portière avant, on retrouve la même ambiance, à la fois familiale et farouche. Les écrans sont aussi les mêmes, tout comme la structure de base, mais de la fibre de carbone orne la spectaculaire surface surmontant le tableau de bord, le sélecteur de vitesse rotatif a été remplacé par un levier de vitesse sport issu de la F-Type. Maintenant je me laisse tomber dans le siège baquet fixe. Le bouton de démarreur est aussi le même, oui mais lui, il libère le double de cylindres et de chevaux. De quoi passer un moment ébouriffant ! La route du volcan est évidemment très spectaculaire, et fort heureusement bien plus large que celles que j’ai expérimentées jusqu’à présent avec la 300 SPORT. Par moment, on a l’impression de traverser un sombre corridor et le son de ce monstrueux V8 5,0 litres suralimenté se réverbère sur la roche. Ce ne sont pas tant les 600 ch qui impressionnent mais la manière dont la direction et le châssis, qui, en totale harmonie, vous communiquent un frisson intense, surtout dans les virages. THE JAGUAR 29